Objectifs et Mission

L'AIM gère un large éventail de données de soins de santé collectées par les mutualités. Sur la base de ces informations, elle soutient les mutualités et la politique de soins de santé à l'aide de données, analyses et études. Vous êtes à la recherche de données de soins de santé ? L'Atlas AIM propose un ensemble d'indicateurs à visualiser au niveau de la commune ou du quartier.

En savoir plus

Newsletter

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à l'aide des liens de désincription ou en nous contactant sur info@aim-ima.be

A la une

  • Des soins intégrés pour une meilleure santé

    Des soins intégrés pour une meilleure santé

    La ministre des Affaires sociales et de la Santé publique et l’INAMI soutiennent douze projets-pilotes Soins intégrés. Au cours de cette phase pilote, des acteurs du domaine de la santé et du bien-être vont développer de nouveaux modèles de soins centrés sur le patient. Dans cette optique, il est essentiel qu’une étroite collaboration ait lieu entre les prestataires et les institutions de soins. La phase pilote se déroule de 2017 à 2021 et est axée sur les (...)

    En savoir plus

  • Évaluation du respect du régime du tiers payant obligatoire par les médecins généralistes

    Évaluation du respect du régime du tiers payant obligatoire par les médecins généralistes

    Depuis le 1er juillet 2015, la loi oblige les médecins généralistes à appliquer le régime du tiers payant aux patients ayant droit à l’intervention majorée.
    Cette obligation vaut pour toutes les prestations, à l’exception des visites à domicile. À la demande de l’INAMI, l’AIM a réalisé un suivi de l’application réelle du régime du tiers payant obligatoire par trimestre, avec pour objectif le monitoring de l’accessibilité de soins de santé abordables pour chaque (...)

    En savoir plus

  • Suppléments d'honoraires dans les hôpitaux

    Suppléments d’honoraires dans les hôpitaux

    Lorsqu’un patient demande une chambre individuelle lors de son admission à l’hôpital, les médecins peuvent lui facturer des suppléments d’honoraires dans les limites prévues par la réglementation de l’hôpital.
    À la demande de la commission nationale médico-mutualiste de l’INAMI (la médicomut), l’AIM a cartographié les suppléments d’honoraires en hôpitaux aigus, selon le type de prestataire (conventionnement, spécialité), le type de soins et l’hôpital. L’impact pour le (...)

    En savoir plus